Focus

L’Affaire Karachi au tribunal

Rédigé le 07/10/2019
Zara Garnier


L'arrivée de Ziad Takieddine ce lundi 7 octobre 2019 au tribunal correctionnel de Paris


25 ans après les faits, le premier procès de l’Affaire Karachi vient de s’ouvrir au tribunal correctionnel de Paris. Il devrait durer du 7 au 31 octobre.

Il s’agit de juger le volet financier du dossier en l'absence du principal intéressé, Edouard Balladur, et de son ancien ministre de la Défense François Léotard. Les 2 ex ministres devraient eux, être jugés prochainement devant la Cour de justice de la République.

Ce lundi devrait voir comparaître Nicolas Bazire, ex-directeur de campagne d'Edouard Balladur ; Renaud Donnedieu de Vabres, conseiller à l'époque du ministre de la Défense ; Dominique Castellan, ancien patron de la DCNI ; Thierry Gaubert, ex membre du cabinet du ministre du Budget Nicolas Sarkozy et les deux hommes d'affaires  Ziad Takieddine et Abdul Rahman Al Assir, membres du "réseau K".



Edouard Balladur et François Léotard devraient être jugés prochainement devant la Cour de justice de la République



Arrivée de Nicolas Bazire ce lundi 7 octobre 2019 au tribunal correctionnel de Paris



Edouard Balladur, ici avec Nicolas Sarkozy, en 2005



Arrivée de Thierry Gaubert  ce lundi 7 octobre 2019 au tribunal correctionnel de Paris



François Léotard, ici avec Nicolas Sarkozy, en 1999



Arrivée de Renaud Donnedieu de Vabres ce lundi 7 octobre 2019 au tribunal correctionnel de Paris



Un sous-marin pakistanais Agosta 90B construit avec la France, lors de son lancement à Karachi en août 2002



L'attentat de Karachi, qui a déclenché l'enquête, a fait 15 morts dont 11 Français qui travaillaient à la construction des sous-marins, dans le port pakistanais de Karachi



Hommage du président Jacques Chirac aux victimes de l’attentat de Karachi,  le 13 mai 2002 à Cherbourg


Images signées ©MaxPPP et de ses partenaires ©EFE ; ©EPA ; ©IP3 Press ; ©PHOTOPQR/ OUEST France et ©PHOTOPQR/ LE PARISIEN


Pour plus de photos allez sur maxppp.com
contactez-nous au 01 47 63 54 85
ou par mail à vendeurs@maxppp.fr