Commentaires

Aucun commentaire
Soyez le premier à réagir
Focus

Greenpeace : Cocotte et feu d’artifice

Rédigé le 12/10/2017
Zara Garnier



©PHOTOPQR/LE REPUBLICAIN LORRAIN/HECKLER Pierre ; THIONVILLE LE 20 07 2010 - Vue de la centale nucleaire de Cattenom


L’ONG environnementale Greenpeace s’est manifestée de deux manières très différentes ce 12 octobre 2017 en Europe.



©EPA/MARTIAL TREZZINI/MaxPPP  - Two persons hold a banner next to a giant origami during a protest organised by Greenpeace at the Place des Nations, in front of the European headquarters of the United Nations, in Geneva, Switzerland, 12 October 2017. 


Devant le siège européen des Nations Unies, en Suisse, à Genève, un origami géant en forme de cocotte a été installé. C’est une action destinée à soutenir le travail des mères de famille de la région de Fukushima. Ce jeudi est prévu une visite au Haut Commissariat des Nations Unies aux droits de l'homme, pour plaider la cause des victimes et des déplacés de la catastrophe de 2011.

 



©EPA/MARTIAL TREZZINI/MaxPPP  - Two persons hold a banner next to a giant origami during a protest organised by Greenpeace at the Place des Nations, in front of the European headquarters of the United Nations, in Geneva, Switzerland, 12 October 2017. 


En France c’était plutôt une opération coup de poing qui a été menée par des militants. A 5h30 du matin plusieurs d’entre eux se sont infiltrés dans l'enceinte de la centrale nucléaire de Cattenom, en Moselle. 



©PHOTOPQR/L'EST REPUBLICAIN ; SECURITE - CENTRALE NUCLEAIRE - EDF - ACTION ONG GREENPEACE - RISQUE TERRORISTE. Cattenom 12 octobre 2017. Une patrouille de gendarmerie arrive devant une quinzaine de militants de l'ONG Greenpeace.


De là ils ont tiré un feu d’artifice aux abords de la piscine d'entreposage du combustible usé. Cette action vise à "dénoncer la fragilité et l'accessibilité de ces bâtiments pourtant chargés de radioactivité".



©PHOTOPQR/L'EST REPUBLICAIN ; SECURITE - CENTRALE NUCLEAIRE - EDF - ACTION ONG GREENPEACE - RISQUE TERRORISTE. Cattenom 12 octobre 2017.


Les activistes ont été arrêtés. Même si l’opération n’a eu aucun impact sur les installations, EDF a décidé de déposer plainte.



©PHOTOPQR/L'EST REPUBLICAIN ; SECURITE - CENTRALE NUCLEAIRE - EDF - ACTION ONG GREENPEACE - RISQUE TERRORISTE. Cattenom 12 octobre 2017.


Pour + de photos contactez-nous au 01 47 63 54 85,

par mail à vendeurs@maxppp.fr

ou connectez-vous sur www.maxppp.com