Focus

Crise vénézuélienne

Rédigé le 31/08/2018
Zara Garnier


Avec ses réserves de pétrole le Vénézuela était le pays le plus riche d’Amérique du Sud. Mais la baisse du prix du pétrole a fait plonger l’économie du pays et les aides sociales apportées aux plus démunis.

Le successeur du très aimé Hugo Chavez, Nicolas Maduro, est parvenu à récupérer les pouvoirs éxécutif, judiciaire et législatif, malgré les manifestations de 2017 qui ont fait une centaine de morts.

Monnaie dévaluée, hyperinflation avec des prix qui ont augmenté de 2616%. Les pénuries ont engendré 1,3 million de personnes en insuffisance alimentaire. La population fuit le pays.

Plus d’un million de personnes ont passé la frontière colombienne en un an. Cette vague migratoire dramatique d’après Michel Temer, le président du Brésil voisin, "menace l'harmonie de quasiment tout le continent". "Ce n'est pas seulement le Brésil qui endure ses conséquences, mais le Pérou, l'Equateur, la Colombie et d'autres pays d'Amérique latine" a-t-il précisé.












Images signées ©Maxppp et de ses partenaires ©dpa ; ©EPA ; ©EFE ; ©Xinhua et ©ZUMAPRESS


Pour plus de photos allez sur maxppp.com
contactez-nous au 01 47 63 54 85
ou par mail à vendeurs@maxppp.fr