Focus

Danger pour la liberté de la presse !

Rédigé le 09/10/2018
Zara Garnier


Manifestation contre le meurtre de la journaliste Viktoria Marinova à Sofia en Bulgarie, le 8 octobre 2018


Si les pays les plus dangereux du monde pour les journalistes en 2018 sont l’Afghanistan et le Mexique, la presse est aussi en danger en Europe.

Ce 6 octobre, le meurtre et le viol de Viktoria Marinova qui enquêtait sur la corruption en Bulgarie, rappelle l’assassinat du journaliste slovaque Jan Kuciak, tué par balles en février dernier avec sa compagne Martina Kusnirova, alors qu’il s’apprêtait à publier un article sur les liens entre la mafia italienne et des politiques de son pays.



Le journaliste Jan Kuciak et sa fiancée Martina Kusnirova,  tous les deux 27 ans, ont été retrouvés tués par balles à leur domicile près de Bratislava


D’après sa liste mise à jour avec cet assassinat de la jeune journaliste bulgare Viktoria Marinova, l’Unesco a pu recenser pas moins de 75 journalistes victimes de tueurs ou de ceux qu’ils osent dénoncer.

La liberté de la presse est en danger tout autour du globe, y compris dans les démocraties occidentales où certains leaders politiques n’hésitent pas à afficher leur hostilité envers les médias, dès qu'ils se sentent mis en difficulté.

Les journalistes d’investigation dérangent. Et tous ne bénéficient pas comme Elise Lucet d’une grande notoriété pour les protéger.



Manifestation ce 9 octobre 2018 contre la disparition de Jamal Khashoggi. Ce journaliste saoudien, critique du pouvoir de Ryad, a disparu après s'être rendu au consulat de son pays à Istanbul



Manifestation contre l'assassinat du journaliste palestinien Yaser Murtaja, tué par des soldats israéliens le 6 avril 2018 à la frontière de la Bande de Gaza 



26 juin 2018 : cérémonie pour les 3 membres d'une équipe de journalistes enlevés puis tués par les Farc en Colombie en mars 2018



Hommage à José Guadalupe Chan Dzib, journaliste mexicain assassiné à Cancun en juin 2018



Emotion à l'enterrement du journaliste afghan Samim Faramarz à Kaboul,  en septembre 2018. Au moins 26 personnes ont été tuées dans cette  attaque à la voiture piégée, dont 3 journalistes.

 

 



 Emotion à l'enterrement des journalistes russes Alexander Rastorguyev, Kirill Radchenko et Orkhan Dzhemal. Tous les 3 ont été assassinés le 31 juillet 2018 en République centrafricaine, alors qu'ils tournaient un documentaire sur les sociétés militaires privées du pays



Hommage le 13 avril 2018 à Javier Ortega, Paul Rivas et Efrain Segarra, enlevés et assassinés par les Farc en Colombie en mars 2018


Images signées ©Maxppp et de ses partenaires ©EFE ; ©EPA ; ©UPI et ©ZUMAPRESS 


Pour plus de photos allez sur maxppp.com
contactez-nous au 01 47 63 54 85
ou par mail à vendeurs@maxppp.fr