Focus

Carlos Ghosn inculpé le 10 décembre 2018

Rédigé le 07/12/2018
Zara Garnier


Le patron de l’alliance Renault-Nissan devrait être inculpé lundi prochain par la justice japonaise.

Arrêté le 19 novembre dernier, pour des soupçons de malversation financière au pays du soleil levant, il est détenu depuis à la prison de Kosuge, au nord de Tokyo.

Le parquet japonais l’accuse d'avoir violé la loi FIEL - Financial Instruments and Exchange Act. L’industriel libano-brésilo-français aurait dissimulé une partie de ses rémunérations sur plusieurs années fiscales.

Le 10 décembre 2018 marque la fin de la période de garde à vue du grand patron, qui reste PDG de Renault, même s’il a été démis de ses fonctions de président des conseils d'administration de Nissan et Mitsubishi Motors. Cette procédure devrait déboucher sur un procès.



Carlos Ghosn à Tokyo en octobre 2016



Avec Emmanuel Macron et des employés de Renault , à Maubeuge le 8 novembre 2018



Hiroto Saikawa, le CEO de Nissan, à la conférence de presse du 19 novembre 2018



Carlos Ghosn à Tokyo en octobre 1999



En conférence de presse avant le MONDIAL DE L'AUTO 2018 à Paris



SALON INTERNATIONAL DE L'AUTOMOBILE GENEVE  2013


Images signées ©Maxppp et de ses partenaires ©EPA ; ©IP3 ; ©Kyodo  et ©PHOTOPQR 


Pour plus de photos allez sur maxppp.com
contactez-nous au 01 47 63 54 85
ou par mail à vendeurs@maxppp.fr