Brésil : une sculpture de vulve géante crée la polémique

Rédigé le 11/01/2021
Valérie


Cachez ce sexe que je ne saurai voir

Diva. C'est le nom de l'oeuvre d'art réalisée par l'artiste brésilienne Juliana Notari et qui crée la polémique.

Diva représente un vagin gigantesque, elle a été installée le 2 janvier 2021 dans un parc de Pernambuco au nord est du pays.



La sculpture de Juliana Notari est sortie de terre quelques jours après que le président Bolsonaro a juré de ne jamais légaliser l'avortement.

Ce sexe féminin géant, en béton armé, de couleur rouge vif, mesure 33 mètres de long et de 16 mètres de large.  




Les partisans du président brésilien Jair Bolsonaro ont déversé leur haine sur les réseaux sociaux en criant au scandale.

Dans un journal brésilien l'artiste explique qu'elle souhaite remettre en question la "problématisation du genre" et changer la vision sur les relations humaines qui engendre un "monde inégal et catastrophique".


Crédits photos 📸   Carlos Ezequiel Vannoni / Efe / Maxppp