[Focus] - À Arras, un sarcophage romain du IVe siècle présenté au public

Rédigé le 22/01/2021
Nola Bettini


Une sépulture en plomb de plus de 400 kilos, découverte en août dernier dans le Nord de la France, a été présentée au public vendredi 22 janvier.



C'est lors de fouilles préventives avant la création d'un parking que les archéologues ont sorti ce trésor de terre daté du Bas-Empire romain.



Le sarcophage appartiendrait à une nécropole antique loin d'avoir livré tous ses secrets. La question de fouilles complémentaires est d'ailleurs à l'étude, suspendant le projet d'urbanisme.



« Les sarcophages en plomb découverts depuis les années 1960 ont été systématiquement pillés et fondus par ceux qui les ont trouvés » rappelle Laurent Wiart, directeur du Patrimoine de l'Archéologie et du Tourisme d'Arras. 



Avoir découvert un nouvel exemplaire de ces cercueils est donc une vraie chance d'en connaître davantage sur les rites funéraires, mais aussi sur les conditions de vie de cette époque.



Après avoir pris en photo la sépulture sous tous les angles en vue d'une modélisation 3D , il a été possible de l'ouvrir. 



Le corps est celui d'un homme entre 25 et 35 ans mesurant 1 mètre 80. 



L'usage du plomb pour la fabrication du sarcophage est un signe de richesse. Ce jeune homme était donc visiblement issu d'une famille plutôt aisée. 



Qui reposait donc depuis 1600 ans à seulement … 2 mètres 50 de profondeur sous la rue Georges Auphelle à Arras. Incroyable !



Crédit photo
Photopqr/La Voix du Nord/Ludovic Maillard