[Focus] David Crane, photographe et explorateur des glaciers d'Alaska

Rédigé le 27/01/2021
Bogna Romankiewicz

David Crane, 32 ans, est photograpghe dans la région de Salt Lake City, il aime la nature et photographie les paysage et les animaux. Et aussi les sportifs.
Mais un jour de 2015, il a découvert un glacier lors d'une excursion en Alaska.  Dès lors, c'est ce qu'il souhaite photographier en explorant la lumière sur les glaces.



Avant de se lancer corps et âmes dans les abysses gelées, David Crane a suivi une formation sur la sécurité des glaciers dans le Matanuska. C'est un « glacier actif », qui avance de 30 centimètres par jour, il est long de 39 kilomètres et large de 6,4 kilomètres.



Une journée d'exploration pour David Crane consiste en un trekking de 8 kilomètres pour atteindre le glacier. Une fois arrivé, il y passe  plusieurs heures pour explorer les grottes, et jouer avec la lumière et l'obturateur de son Canon 5D MK II ou le 7D.



Ses explorations se passent à une température continue de 1°c.



Pour le photographe américain, rien n'égale la beauté des glaciers.
L'Alaska compte plus de 88 000m² de glaciers. Un terrain de jeux sans fin pour David Crane.
Néanmoins, avec le réchauffement climatique, les glaciers d'Alaska fondent. 



Les incidences climatiques sur les glaciers font parti du travail photographique de David Crane, qui veut témoigner pour alerter populations, industriels et dirigeants.



Les crevasses, les grottes, les séracs, les dômes, les mares de fonte... n'ont pas de secrets pour David Crane, qui leur dédie son compte Instagram Cryophotos.
Certains recoins, il les a rejoint quasi dans le noir... et les a éclairés de sa lampe frontale pour les prendre en photos.



Installé dans un hamac, vissé aux murs d'un glacier, David Crane pense déjà à sa prochaine exploration.


Crédit photos 📸
​©David Crane/Media Drum World/Maxppp