[Focus] Croisières : Venise ne sera plus accostée par les gros paquebots

Rédigé le 26/03/2021
Bogna Romankiewicz

C'est la fin d'une lutte qui a duré des années. Le gouvernement italien interdit les grands paquebots de croisière à Venise.



©Andrea Merola/Ansa/Maxppp - Venise, le 21/09/2013 


La décision a été actée ce jeudi 25 mars 2021, jour où Venise fêtait les 1 600 ans de sa fondation.



©Andrea Merola/Epa/Maxppp - Venise, le 05/04/2014


Les ministres de la Transition écologique, de la Culture, du Tourisme et des Infrastructures se sont accordés pour dévier le trafic maritime vers le port de Marghera, qui va se doter d'un nouveau terminal pour un investissement de 41 millions d'euros.



©Guillem Lopez/Photoshot/Maxppp - Venise le 17/02/2012


C'est une décision provisoire, car une solution doit encore être trouvée pour que les touristes puissent rejoindre le centre historique de Venise.



©Donatella Giagnori/Eidon/Maxppp - Venise le 10/05/2011


La Cité des Doges, qui vit essentiellement du tourisme, ne pouvait plus se laisser tuer par le tourisme. Les navires de croisières sont pointés du doigt pour leur pollution – environnementale, sonore et visuelle – et leur dangerosité.



©Guillem Lopez/Photoshot/Maxppp - Venise le 17/02/2012


Ces mastodontes pèsentlourd sur la plaque tectonique de la lagune de Venise, dont le sol s'affaisse peut s'affaisser de 3mm par an. Cela augmente les inondations « alta acqua » qui surviennent entre l'automne et le printemps.



©Marco Secchi/Photoshot/Maxppp - Venise le 03/10/2011


Il y a aussi eu plusieurs capitaines qui ont dangereusement accosté au plus près de la Place Saint Marc. En juin 2019, le MSC Opera avait même heurté un bateau sur le canal de la Giudeccaet.



©Marco Secchi/Photoshot/Maxppp - Venise le 14/04/2012


Les ministres italiens ont ajouté dans leur signature leur souhait de « protéger un patrimoine culturel et historique qui appartient non seulement à l'Italie, mais au monde entier ».



©Marco Secchi/Photoshot/Maxppp - Venise le 14/04/2012


N'en déplaise aux croisiéristes, qui pourront continuer à profiter de Venise, sans leur bateau en toile de fond.



©Pierre Teyssot/Maxppp - Venise le 5/09/2015