[Focus] - Les derniers scintillements du blockhaus miroirs de Leffrinckoucke

Rédigé le 22/04/2021
Bogna Romankiewicz

Depuis 2015, c'est l'un des spots préférés de promenade sur la plage de Leffrinckoucke, entre Dunkerque et Ostende : un Blockhaus  rebaptisé "Réfléchir" par son artiste "Anonyme" qui l'a recouvert de petits miroirs, telle une boule à facettes.



Oeuvre d'art en plein air (très appréciable en cette période de crise sanitaire où la culture est souvent inaccessible), le blockhaus s'anime tout au long de la journée, au fil des rayons de lumière, du lever ou coucher de soleil.



Lieu de balade, de shootings photos mais aussi de tournage... En quelques années, c'est devenu un incontournable des plages du Nord. 



Ce bunker, vestige du Mur de l'Atlantique, était pour l'artiste une façon de faire la paix avec une partie de l'histoire de la Seconde Guerre Mondiale qui a tellement meurtri le littoral français.



La création de cette oeuvre avait demandé 4 000 heures de travail à cet artiste quadragénaire de Dunkerque.



Mais depuis quelques temps, les mosaïques de miroir tombaient, et aucun financement pour l'entretien de cette oeuvre n'avait pu être trouvé.



Pour éviter que des visiteurs se blessent, il a finalement été dépouillé de ses miroirs. L'opération dure depuis plusieurs mois, il faut aussi des bras pour remonter les seaux de miroirs. 



Prochainement une autre oeuvre de land art prendra sûrement sa suite.



📸 Crédit photos : Photopqr/La Voix du Nord/Marc Demeure, Johan Ben Azzouz et Florent Moreau