[Focus] - Reportage : une nuit avec des réfugiés en partance pour l'Europe

Rédigé le 22/06/2021
Nola Bettini


Le photographe Michael Bunel de l'agence Pictorium témoigne de la réalité vécue par les réfugiés en quête d'une vie meilleure.



Triste mais instructif, ce reportage met en avant la difficulté pour ces exilés syriens à atteindre leur objectif : l'Europe.



Une situation transposable dans tellement de régions du monde, puisqu'on atteint ces dernières années de malheureux records.



En effet, 82,4 millions de personnes étaient déracinées à travers le monde à la fin 2020,



en raison de la persécution, des conflits, des violences, des violations des droits humains ou d’événements troublant gravement l'ordre public.



Ici, on peut suivre ce petit groupe marcher dans la nuit pour tenter de passer la frontière.



Pour contourner le mur érigé par le gouvernement du president Hongrois Viktor Orban,



les exilés souhaitant rallier l'Europe tentent leur chance en passant dorénavant par la Roumanie.



Une opération appelée «Make the game». 



Toutes les nuits, ils essayent de passer entre les mailles du filet.



Les itinéraires vont de 2 a 15 kilomètres selon le chemin emprunté à travers bois et champs.



©Michael Bunel/Le Pictorium/MAXPPP