[Focus] - Chine : le journal prodémocratie Apple Daily forcé à fermer

Rédigé le 24/06/2021
Nola Bettini


Ce jeudi, les Hongkongais se sont arrachés la dernière édition du journal Apple Daily, ouvertement hostile au gouvernement de Pékin. 



Après 26 ans d'activité, le quotidien indépendant s'est en effet éteint définitivement.



Assurément un coup dur pour la liberté d'expression...



Le 17 juin, plusieurs centaines de policiers ont investi les locaux du média prodémocratique. Cinq de ses responsables - dont le directeur général du groupe de presse et le rédacteur en chef - ont été arrêtés à l’issue de la perquisition. 



Le propriétaire du journal, le magnat Jimmy Lai, a été condamné le 18 mai à 14 mois de prison pour son rôle dans un rassemblement prodémocratie non autorisé.



Parallèlement, 18 millions de dollars de Hongkong (environ 2 millions d’euros) d’actifs liés à Apple Daily ont été gelés.



Dans l’incapacité de payer ses salariés, ses vendeurs et ses fournisseurs, Apple Daily a été contraint de fermer.



Des contributeurs souhaitant apporter leur soutien financier au journal n’ont pas pu déposer d’argent sur les comptes bancaires de la publication.



Les autorités hongkongaises affirment que l’opération du 17 juin a été menée dans le cadre de la loi sur la sécurité nationale. 



En cause, une suite d’articles appelant des pays étrangers à imposer des sanctions contre Hongkong et la Chine.



©Zuma, Epa/Maxppp