[Focus] - Les tapis colorés de Turquie renaissent en été

Rédigé le 03/09/2021
Valérie


Le district de Dosemealti à Antalya, en Turquie, accueille chaque année une entreprise qui expose des milliers de tapis et carpettes tissés à la main  sous le soleil des terres fertiles de Turquie.

Les tapis et kilims constituent une partie importante de la culture nomade du pays. Les nomades Teke, qui se sont installés dans et autour de la région de Dosemealti au 12ème siècle, perpétuent encore cette tradition en tissant des tapis et des moquettes aujourd'hui.







Certains propriétaires de ces terres, comme Hasan Topkara, donnent une seconde vie à leurs vieux tapis et carpettes.

Topkara cultive ses terres chaque année jusqu'en mai, puis, àpartir de la mi-mai, la terre récoltée se transforme en un champ de tapis et de tapis faits à la main.





Les tapis et kilims tissés à la main proviennent de diverses régions de Turquie et sont conservés au soleil jusqu'en septembre après avoir subi divers processus de nettoyage.


De cette façon, ils se débarrassent des insectes nuisibles qui s'installent sur les tapis et moquettes en même temps.





Crédits photos 📸   Erdem Sahin / Epa / Maxppp

➡ ABONNEZ-VOUS à notre chaîne Youtube pour la news multimedia