[Focus] - Marée noire : 500 000 litres de pétrole souillent les côtes californiennes

Rédigé le 04/10/2021
Nola Bettini


Une nappe d'hydrocarbures de 35 kilomètres carrés a été observée sur les côtes de la Californie dimanche. Les conséquences sur l'environnement ne seront pas réversibles.



L'accident viendrait d'un oléoduc brisé connecté à une plate-forme pétrolière en mer connue sous le nom d’Elly. Les analyses de l'hydrocarbure ont déterminé qu'il s'agissait de "pétrole brut post-production".



Des équipes dirigées par les garde-côtes américains ont déployé des écumoires et des barrières flottantes pour tenter de limiter l'impact dans les zones humides et la réserve écologique de Bolsa Chica.



La région abrite des espèces menacées et en voie de disparition : le pluvier à collier interrompu, la petite sterne et la baleine à bosse, une industrie de la pêche et des oiseaux migrateurs. De nombreux poissons et oiseaux ont déjà été retrouvés morts sur le littoral.



"Cette marée noire montre à quel point le forage pétrolier est sale et dangereux. Quand le pétrole va dans l’eau, il est impossible de le nettoyer.



Il finit par s’échouer sur nos plages : les gens entrent en contact avec lui, la faune également. Et tous subissent des effets à long termes" a déploré Miyoko Sakashita, directrice du programme océanique du Center for Biological Diversity.



©Epa/Maxppp