[Focus] - Les enfants syriens, principales victimes du conflit

Rédigé le 14/10/2021
Nola Bettini


Depuis 2011, la Syrie subit l’une des plus grandes crises humanitaires au monde. 



La guerre, la crise économique et la pandémie Covid-19 poussent les familles dans une vie de misère.



En 10 ans, près de 12 000 enfants ont été tués ou blessés : une moyenne de plus de trois enfants par jour selon l'Unicef.



13 millions de personnes ont besoin d'une assistance humanitaire, dont plus de 8,5 millions d’enfants.



D’une rare violence, la guerre traumatise les populations qui n'ont d'autre choix que se déplacer à l’intérieur du pays ou de se réfugier à l'étranger. 



2,6 millions d'enfants ont été déplacés à l'intérieur du pays et 2,5 millions sont réfugiés dans les pays voisins tels que la Turquie, la Jordanie, le Liban, l'Irak et l'Egypte.



Une détresse palpable dans ce reportage photo signé Omar Albam pour ZumaPress/Maxppp.