[Focus] - Vive le roi ! Vive la reine !

Rédigé le 07/01/2022
Julie Plamondon


Après le foie gras, les chocolats et la bûche de Noël, place à la célèbre galette des rois !



Autrefois, les chrétiens servaient cette « galette » le jour de l’Épiphanie pour commémorer l’adoration des rois-mages, et honorer Jésus. Une tradition qui fut d'abord célébrée par les Romains, car l'Eglise se l’est appropriée au XIVe siècle. Il s'agit en fait d'une réjouissance, en l’honneur du dieu Saturne, pour célébrer le solstice d’hiver.  Un esclave était choisi par le roi et se faisait servir par ses maîtres. Les convives partageaient alors un gâteau dans lequel était cachée une fève !



Au cours de l’histoire, la fève a été remplacée par des pièces d’argent ou d’or avant de passer à la porcelaine à la fin du 19ème siècle.  Au fil du temps, les fèves ont pris des formes différentes. Emblèmes religieux, objets du quotidien ou héros de cinéma.





Quant à la galette, il existe plusieurs préparations. Elle se décline en de multiples formes et de multiples saveurs en fonction des régions. 





Que l'on préfère la galette à la frangipane ou la couronne briochée aux fruits confits, la galette des rois est l'occasion de partager une galette en famille, entre amis ou entre collègues tout au long du mois de janvier et de devenir roi ou reine d'un jour !



Crédits photos 📸 

 Baziz Chibane - Alexis Christiaen/VDN - Darek SZUSTER/ALS - 

Philippe RIEDINGER/RBL - Sébastien Muylaert/Mourad ALLILI/Simon Daval/ 

Maxppp - EPA