[Focus] - Âmes sensibles s'abstenir - Flagellations et crucifixions aux Philippines

Rédigé le 15/04/2022
Nola Bettini


Le Vendredi saint est pour certains chrétiens philippins l'occasion de se châtier en vue d'obtenir la rémission de leurs péchés. 



Des centaines d'hommes pieds nus se flagellent dans la rue, et certains sont cloués sur des croix lors des cérémonies du Vendredi saint aux Philippines.



Au milieu de la procession, des enfants assistent au spectacle.



Ce  témoignage de foi sanguinolent non cautionné par l'Église se répète chaque année dans cet archipel très catholique.



Les Philippines comptent 80 millions de catholiques qui pour la plupart célèbrent  en famille et à l'église le Vendredi saint.



       Les pénitents tirent une fierté du fait de vivre la Passion de Jésus Christ dans leur chair.



©Epa/Maxppp