[Focus] - Vie quotidienne en Inde : travailler par 45 degrés

Rédigé le 23/05/2022
Nola Bettini


La canicule continue de frapper durement l'Inde et Pakistan, où l'été bat son plein entre mars et juillet.



Malgré les conditions extrêmes, beaucoup sont obligés de travailler.



Vendeurs à la sauvette, masseurs, ouvriers dans les champs...



N'étant pas salariés, ils appartiennent à ce qu’on appelle le « secteur informel » : sans assurance, sans contrat de travail.



S'ils chôment ils ne mangent pas, c'est aussi simple que cela.



Une situation qui devrait malheureusement s'installer...



puisque les experts météo envisagent que ces températures deviennent la norme d'ici quelques années.



©Epa/Maxppp et Xinhua/Maxppp