[Focus] - "The Animals" de la photographe Estela de Castro, des photos déchirantes pour dénoncer la maltraitance animale !

Rédigé le 12/07/2022
Sophie Maunoury


Voici une série de portraits réalisés par la photographe espagnole Estela de Castro. La photographe révèle à travers ces photos percutantes et bouleversantes la maltraitance animale et souhaite ainsi sensibiliser la population en dénonçant ces pratiques scandaleuses. 

En proposant pour chaque portrait, l'histoire personnelle et touchante de celui-ci, Estela de Castro crée un lien supplémentaire entre l'homme et l'animal photographié. Elle explique par ailleurs qu'elle passe un peu de temps avec chaque animal avant de le photographier pour qu'il se sente apaisé et sécurisé. Elle les caresse, s'il s'agit de chiens ou de chats, leur parle doucement pour les mettre en confiance. Une fois le lien établi, elle les positionne devant un fond noir, sous une lumière naturelle et laisse place à l'expression...

Le résultat est saisissant ! Estela de Castro réussit à saisir la souffrance et la douleur endurées à travers les regards et attitudes, ou tout simplement l'état physique dégradé de l'animal. L'histoire déchirante de leur maltraitance qui accompagne chaque portrait contribue à nous étreindre le cœur. Ces superbes créatures du règne animal ont souffert par la faute de l'homme mais ont également été sauvées de situations d'abandon, de chasse, de cirque, de zoos, de laboratoires, d'abus, de fermes ou de trafic illégal.

Ces animaux sauvages, de ferme ou domestiques sont maintenant à l'abri dans des centres de récupération, des sanctuaires ou des réserves pour les soigner et leur offrir une seconde chance. Le travail de la photographe met également en lumière le travail remarquable de ces associations de protection des animaux avec qui nous partageons notre planète.



Agustinho le macaque de barbarie a été sauvé d'une opération clandestine où il a été vendu comme animal de compagnie exotique. Il a été retrouvé blessé et couvert du sang de sa mère. Agustinho a maintenant été adopté par une nouvelle mère et a une bien meilleure vie.



Canard le grand-duc a été jugé inutile pour la chasse et maltraité car il a été élevé pour être utilisé dans la fauconnerie.



Guille le chimpanzé a été vendu comme animal de compagnie et gardé dans une toute petite cage  pendant douze ans. Il a été privé de la lumière du soleil et n'a reçu que des boissons non alcoolisées et des chips à manger. Il a maintenant une grave phobie de la lumière et souffre d'agoraphobie dont il se remet lentement



Gondar le lion a été utilisé dans un cirque espagnol et maltraité pour se produire dans des spectacles. Il a ensuite été confié à une collection privée et a été sauvé après que cette personne ait été signalée aux autorités.



Boris l'orang-outan a été séparé de ses parents et vendu à un cirque ambulant. Il a ensuite été vendu à un zoo en Espagne où il a passé 15 ans enfermé dans une cage de verre. Il souffre maintenant de rhinite chronique, de diabète et de troubles psychologiques.



Sati le macaque a été kidnappé et devait être vendu au marché noir et emmené par un zoo. Elle vivait dans une cage de verre sans soleil et avec peu d'espace. Elle souffre maintenant d'arthrite et de difficultés respiratoires ainsi que de graves problèmes sociaux.



Claus l'ara bleu a arraché ses plumes à cause du stress causé par la claustrophobie et les mauvais traitements. Il a passé sa vie dans un zoo et a ensuite été vendu comme animal de compagnie exotique



Ce vautour noir était malheureusement irrécupérable en raison de graves blessures à son aile et aux doigts de son pied gauche.



Mohani le léopard était utilisé par les magiciens et était dégriffé afin qu'ils puissent la manipuler facilement. Ils lui ont également enlevé les crocs, ce qui lui a causé une douleur intense.



Kato le puma a été sauvé du cirque où il était enfermé dans une petite grotte à l'intérieur d'une caravane  24 heures sur 24.. Sale et obèse par manque d'activité, Kato a été secouru par Primadomus



Irving l'étourneau a reçu une balle dans l'aile, lors d'une chasse. Heureusement, il a été secouru et la balle a été retirée, mais sa mobilité est définitivement réduite, l'empêchant d'être relâché dans la nature.



Couverture du livre The Animals qui dénonce les mauvais traitements infligés à de nombreuses espèces d'animaux.



Autoportrait de la photographe  Estela de Castro


Crédits photos 📸   mediadrumimages/Estela de Castro/Media Drum World /Maxppp

➡ ABONNEZ-VOUS à notre chaîne Youtube pour la news multimedia