[Focus] - Mousson au Pakistan : les habitants de Karachi accablés

Rédigé le 26/07/2022
Nola Bettini


Année après année, la capitale se retrouve submergée par les pluies de mousson. 



La mousson, qui dure de juin à septembre, est essentielle à l'irrigation des plantations et à la reconstitution des ressources en eau du pays.



Mais tous les ans, elle accable les karachites dont les habitats sont inondés ou détruits.



Et le phénomène prend de l'ampleur, changement climatique oblige, mais pas que... la situation étant également favorisée par la corruption et un urbanisme défaillant.



Cette année, elle a déjà provoqué de nombreux dégâts en ville où en raison du délabrement des infrastructures et d'un service public déficient, les canalisations se bouchent et le système d'évacuation des eaux est saturé.



Entraînant des inondations dans les zones basses, souvent dans les quartiers déshérités.



©Epa/Maxppp