[Focus] - Bangladesh : grève dans les plantations de thé pour une hausse de salaire

Rédigé le 18/08/2022
Nola Bettini


Les travailleurs des plantations de thé du Bangladesh sont en grève depuis plus d'une semaine.



Le phénomène touche 241 plantations de thé à travers le pays. 150 000 ouvriers participeraient à ce mouvement. 



Objet des protestations, une demande d'augmentation de 300 Tk par jour (3,16 USD). 



À l’heure actuelle, chaque travailleur touche officiellement un salaire de 120 Tk (1,26 USD) pour 8 heures par jour.  Sur le marché libre, il s'agirait plutôt d'1 dollar.



Un salaire dérisoire, malgré une production de thé dans le pays qui a atteint un sommet historique : 9,6 millions de kg en 2021 dans le contexte de la pandémie de COVID-19,   



 selon les chiffres annoncés par le Bangladesh Tea Board, un organisme d’État. Il s’agit de la production annuelle la plus élevée depuis 167 ans d’histoire de la culture commerciale du thé dans la région. 



On s’attend à ce que la production de thé dépasse encore ce chiffre cette année. 



La plupart des ouvriers des plantations de thé du Bangladesh sont des hindous de caste inférieure dont les ancêtres avaient été forcés d'y travailler par les planteurs britanniques de l’époque coloniale.



©Eyepix/Maxppp