[Focus] - Une œuvre de Fernand Léger cachée depuis plus d’un siècle au dos d’une de ses toiles

Rédigé le 06/10/2022
Nola Bettini


Des experts en art aux Pays-Bas ont annoncé jeudi 6 octobre avoir découvert une œuvre du peintre Léger. Elle appartiendrait à la série « Fumées sur les toits ».

 Cachée depuis plus d’un siècle, elle devrait dater selon les estimations de 1911-1912.

Jusqu’ici inconnue, la toile a été peinte au dos du tableau « Le 14 juillet », réalisé un an plus tard, selon les spécialistes.

Partiellement abîmée et recouverte d’une couche de colle, la peinture a été minutieusement restaurée.



Elle révèle selon les experts un « tournant » dans l’œuvre de Léger, peintre cubiste français (1881-1955).

Lors de la conférence de presse a été avancé que l’œuvre ferait partie d’une série dans laquelle l'artiste a peint la vue de son atelier sur les toits de Paris vers Notre-Dame, se concentrant sur la fumée des cheminées.

D'après l’historien de l’art néerlandais Sjraar van Heugten, il n'existerait que sept tableaux de cette série.

Cette nouvelle montre des avancées importantes dans l’utilisation de l’abstrait et de la couleur par Fernand Léger.



Le tableau sera exposé du 19 novembre au 2 avril au musée Kroller-Muller aux Pays-Bas.

Il sera dans une vitrine afin que les visiteurs puissent en voir les deux côtés.

©RAMON VAN FLYMEN/EPA/MAXPPP