[Focus] - Âmes sensibles s'abstenir : l'expo "Body Worlds" et ses cadavres humains continue de faire polémique

Rédigé le 06/12/2022
Nola Bettini


C'est à Varsovie en Pologne que l'exposition itinérante s'est installée ce 6 décembre. Elle sera en place jusqu'au 22 avril 2023.



Dans cette exposition consacrée à la compréhension du fonctionnement du corps humain, de réelles parties du corps humain sont présentées au public. Elles sont préservées par une technique dite de "plastination" développée par un anatomiste Allemand nommé Gunther Von Hagen.



Depuis la première édition de "Body Worlds. le rythme de la vie" en 1995, la polémique et le scandale ont poursuivi l'expo dans toutes les villes où elle a été présentée.



Indécent, macabre ou juste instructif ? Les avis divergent.... Dans tous les cas, plus de 50 millions de personnes du monde entier ont choisi de la visiter dans plus de 140 villes, et parmi 36 pays situés sur nos cinq continents. 



Initialement, des craintes ont émergé quand à la provenance de ces corps.  En réalité, les cadavres utilisés proviennent de dons de corps semblable à un système de don d'organes. 



La fondation du docteur Von Hagen possède son propre programme de donateurs. Plus de 18 000 personnes ont signifié leur souhait d'y participer à des fins annoncées de formation, et dans un but éducatif.



Iriez-vous voir cette expo si elle passait près de chez vous ?



©RADEK PIETRUSZKA/EPA/MAXPPP