1 / 1

©PHOTOPQR/L'EST REPUBLICAIN/Arnaud Castagné ; Un recours a été déposé devant le tribunal administratif contre l’arrêté antimendicité qui divise la majorité municipale de Besançon.