Multimédias

[Podcast] - Crise des Migrants : la Grèce en alerte sur l'île de Lesbos, le chaos règne à la frontière greco-turque

Rédigé le 05/03/2020


La Grèce s’est déclarée « en alerte maximale » à la suite de la menace du président turc Erdogan d'ouvrir les frontières greco-turque de faire arriver « des millions » de migrants vers l’Europe.

Les migrants arrivent dans le village de Skala Sikaminias sur l'île grecque de Lesbos  après avoir traversé la mer Égée depuis la Turquie en canot.

Quelques 15 000 migrants ont alors convergé vers la Grèce, à pied, en car ou en taxi. 

Ils ont trouvé la frontière fermée et ont été refoulés par les forces de l’ordre grecques, qui ont fait usage de gaz lacrymogène et de canons à eau.

De nombreux bateaux sont en route. Les garde-côtes turcs ne les arrêtent pas", a déclaré 

dimanche un officier des garde-côtes à l'agence de presse allemande dpa.

19 000 demandeurs d’asile venant principalement de Syrie vivent dans des conditions insalubres dans le camp de Moria.

À Bruxelles, la présidente de la Commission européen Ursula von der Leyen a déclaré, le 2 mars, que « la Grèce a notre entier soutien ». 

Elle devait se rendre le lendemain à la frontière turque pour rencontrer le chef du gouvernement grec.

Au poste frontière entre la Grèce et la Turquie, les réfugiés syriens ayant accusé l'armée turcs de les pousser à franchir le pays, la sécurité a été renforcée 

Angela Merkel a estimé que la pression mise par Erdogan sur le dos des réfugiés était "inacceptable"

Sur cette zone frontalière longue de 212 kilomètres, plus de 5000 personnes attendent de rentrer sur le territoire pour passer en Europe


Crédit photos 📸 Le Parisien / Epa-Efe / Le Pictorium / ZumaPress / Maxppp

🎙 VaLc

➡ ABONNEZ-VOUS à notre chaîne Youtube pour le podcast