Multimédias

[Multimédia] - Protoxyde d'azote : de plus en plus de cas graves chez les jeunes

Rédigé le 11/08/2020


En médecine, le protoxyde d’azote, est utilisé mélangé avec d'autres anesthésiques, comme anesthésiant

En cuisine, il est utilisé comme gaz dans les cartouches destinées aux siphons à chantilly

Ce "gaz hilarant" ou "proto" est recherché et détourné par les jeunes pour ses effets "planants"

Son inhalation provoque des troubles graves pour la santé chez les jeunes 

altération de la perception, convulsions, troubles moteurs et neurologiques

brûlure par le froid du gaz expulsé, désorientation, vertiges, perte de connaissance

A plus long terme, ce gaz peut avoir des effets néfastes au niveau de la moelle épinière et du cœur

Selon le site Drogue-info-service.fr,  il peut entraîner la mort par manque d'oxygène dans certains cas

De plus les cartouches sont jetés à même le sol après avoir été consommées portant atteintes à l'environnement

De nombreuses communes ont pris des arrêtés pour interdire la consommation, la vente ou la cession gratuite aux mineurs 

ainsi que la détention, l’utilisation, l’abandon et le dépôt des cartouches de protoxyde d’azote sur la voie publique


Crédit photos 📸    Photopqr / Belpress  / Maxppp

➡ ABONNEZ-VOUS à notre chaîne Youtube pour la news multimédia