[Multimedia] - Irak : 123 corps exhumés d'un charnier à Mossoul

Rédigé le 14/06/2021


Le gouvernement irakien a annoncé avoir découvert les restes de 123 corps dans deux fosses communes. 

Une dans la province de Ninive, dans le nord de l'Irak

et une autre fosse commune dans le village d'Al-Humaydat, à l'ouest de la ville de Mossoul, à 500 km au nord de Bagdad. 

Le gouverneur de Ninive, Najm al-Jubouri, a déclaré lors d'une conférence de presse que ces "deux fosses communes

contiennent environ 550 corps de victimes tuées et enterrées par le groupe État islamique (EI)."

Elles ont "été retrouvées près de la prison gouvernementale de Badush à Mossoul,

et les victimes pourraient être le personnel en charge de la sécurité de la prison, parmi lesquelles des femmes".

La région de Mossoul était sous contrôle de l'Etat Islamique entre 2013 et 2017.

La prison de BadOush avait été attaquée par l'EI en juin 2014 et pas moins de 650 détenus chiites avaient été tués.

Les autorités irakiennes connaissaient l'existence de cette fosse commune depuis 2017 lorsque les habitants locaux ont indiqué son lieu,

mais ils voulaient s'assurer d'avoir la capacité des équipes médico-légales nécessaires pour bien identifier les victimes.

En tout, ce seraient des dizaines de fosses communes qui auraient été répertoriées et qui attendent d'être ouvertes.

Le président de la Fondation des martyrs irakiens, Dhia Kareem, a indiqué que l'équipe irakienne aurait besoin de l'aide d'experts internationaux  

pour continuer à ouvrir et à identifier les dizaines de charniers qui se trouvent dans cette région. 


Crédits photos 📸   Ismael Adnan / Dpa / Ammar Salih / Epa / Maxppp

➡ ABONNEZ-VOUS à notre chaîne Youtube pour la news multimedia