Podcasts

#Podcast - Condé-sur-Sarthe : la colère des surveillants de prison après l'agression terroriste

Rédigé le 06/03/2019
Valérie

C'est la section antiterroriste du parquet de Paris qui s'est saisie de l'enquête sur l'agression au couteau, mardi matin, de deux surveillants dans la prison de Condé-sur-Sarthe, dans l'Orne.

Le détenu a été interpellé par le Raid et sa compagne a été tuée lors de l'assaut.

Dans les faits, le suspect a profité d'un parloir pour se saisir d'une arme blanche provenant de sa complice présumée.

Âgé de 27 ans, suivi pour radicalisation, il s'était retranché avec elle dans la prison durant une dizaine d'heures.

L'homme purgeait une peine de 30 ans de réclusion criminelle pour "arrestation, enlèvement, séquestration suivie de mort et vol avec arme".

Ainsi que 1 an d'emprisonnement pour "apologie publique d'acte de terrorisme".

Trois personnes ont été placées en garde à vue, mercredi, selon les dernières informations du parquet.

Les syndicats de surveillants de prison, eux, appellent au blocage des établissements pénitentiaires.

Ils réclament plus de moyens et une sécurité plus adaptée, notamment s'agissant des visites dans les prisons françaises, et face à l'islamisme radical.


 

Texte 👉 Ralph Bechani
Crédit photos 📸 Maxppp



ABONNEZ-VOUS à notre chaîne Youtube pour le podcast flash info !