Podcasts Multimédias

#Podcast - Thaïlande : le règne du combat de coqs

Rédigé le 12/09/2019


A Bangkok, la tradition du combat de coqs existe depuis plus de 700 ans et c'est l'une des rares «pratiques» populaires où les paris, sont autorisés.

Les thaïlandais, les hommes en particulier, en sont férus, ces combats sont un vrai rendez-vous qu'ils ne veulent pas louper. Une façon.. aussi, pour eux, s'arrondir les fins de mois.

En Thaïlande, le combat de coq jouit d’un statut juridique, de vastes sommes d’argent sont échangées non seulement le jour du combat, mais également directement chez les éleveurs où les meilleurs coq peuvent être vendus très cher.... Le prix le plus élevé enregistré pour un volatile aurait dépassé les 5 millions Bat (c'est à dire 148 000 euros).

Bien que les oiseaux de combat puissent infliger des dégâts avec leur bec et leurs ergots, la réglementation stipule spécifiquement qu’ils doivent porter un gant pour protéger leur griffe afin d’éviter les blessures graves à leurs adversaires.

Dans d'autres pays, où les combats de coqs sont illégalement organisés, des lames ou des couteaux sont attachés aux griffes, ce qui entraîne presque toujours la mort d'un oiseau.

 


Un reportage photos signé DIEGO AZUBEL de notre agence partenaire EPA-EFE

Disponible sur www.maxppp.com