Podcasts Multimédias

#Podcast – Le sarcophage doré de Nedjemankh de retour en Egypte après avoir été volé

Rédigé le 09/10/2019


Les autorités new yorkaises et égyptiennes ont annoncé le retour, la semaine dernière au Caire, du sarcophage d'or disparu en 2011. Le cercueil de la momie du prêtre Nedjemankh avait, frauduleusement, été vendu au Metropolitan Museum of Art de New York, par un marchand d'art français, en 2017, pour près de 4 millions de dollars.

Figurant sur une longue liste d'objets volés, l'exposition au MET dont il devait être la pièce principale a du être interrompue brutalement en 2019.

Il s'est avéré, grâce à une enquête menée en collaboration avec plusieurs pays, que celui ci avait été volé en Egypte alors que le pays était en plein soulèvement contre le président Hosni Moubarak.

Dévoilé le 1er octobre au Musée National de la civilisation égyptienne au Caire devant la presse, cet imposant sarcophage est sculpté dans le bois, recouvert entièrement de feuilles d'or et sa surface est richement décorée d'inscriptions hiéroglyphiques représentant des scènes et des textes destinés à guider Nedjemankh dans son voyage vers la vie éternelle.

Cette pièce unique, mesure 2m de long, date de plus de 2500 ans, elle était la dernière demeure, de ce prêtre de Haut-rang de la divinité à la tête de Bélier Heryshef vivant sous la dynastie ptolémaïque.

Le sarcophage doré est aujourd'hui protégé par un caisson de verre dans son pays d'origine.


Crédits photos 📸 Xinhua / Epa-Efe / Dpa Picture-alliance / Maxppp

🎙 VaLC