Podcasts Multimédias

#Podcast - Hong Kong : la police anti-émeute fait usage de la force contre les manifestants

Rédigé le 13/06/2019

Le climat se dégrade sérieusement à Hong Kong.

Plusieurs milliers de personnes se sont une nouvelle fois rassemblées jeudi matin devant le Conseil législatif, le parlement local.
 
Tous protestent contre un projet de loi sur les extraditions qui faciliterait le transferts de suspects en Chine pour qu'ils y soient jugés.
 
Sur place, un important dispositif de sécurité a été déployé au lendemain d'une manifestation violente.
 
Selon un bilan provisoire, au moins 70 manifestants ont été blessés lors d'affrontements avec les forces de l'ordre.
 
Les autorités hongkongaises n'ont pas hésité à user de balles en caoutchouc et de gaz au poivre pour disperser la foule.
 
La police anti-émeute a bloqué des passerelles et des officiers en civil mènent des contrôles d'identité tous azimuts.
 
Les bâtiments du gouvernement situés dans le quartier financier ont été fermés et la contestation s'amplifie alors que l'examen du projet d'extradition a été reporté.
 
Pire, selon les défenseurs des droits de l'homme, les forces de l'ordre feraient usage de la torture, sur fonds de détentions arbitraires et d'aveux obtenus sous la contrainte.
 
C'est dans ce contexte que Pékin dénonce l'ingérence de Washington.
 
La Maison-Blanche qui "partage l'inquiétude d'un grand nombre d'habitants de Hong Kong" sur ce texte qui déstabilise cette région chinoise à moitié autonome.
 

Texte 👉 Ralph Bechani